portrait de marion,Invitation(s),Le club,Les équipes,Calendriers,Résultats,Presse-Photos-Videos,Organigramme,Historique,La billeterie,Les entraîneurs,Le mot du président,Licence,Dirigeants,Arbitres,Gymnases,Matchs,Entraînements,Photos 2013/2014,Vidéothèque,Articles de presse,Partenaires,2012-2013,Boutique,Téléchargements,Devenir acteur,Organisation,Convocation,- 18 Masc.Region 1°phase, - 18ans fém. Phase 1,-15 Masc. 1°phase,-13 Masc. region 1°phase,-13 Fem.1°phase,-11 Masc. 1 phase 1,Seni. 3 Excellence Region,Sen 2- Prénational,Nationale 1 - Phase 1 Poule 3,Nationale 1,Prénationale,Seniors 3 Excellence Regionale,Seniors Feminines-Exc.Region,-18 Masc.Elite Region,-18 Feminines-Elite Region,- 13 Masc. Elite Region,-15 Masc.Elite Region,- 15 Féminines-interdep.,-11 ,- 09 ans Mixte,Premiers Pas - Babyhand,Tournoi du 19/10,2013-2014,Villefranche,Moins de 18,Bénévoles,Archives,Vie du Club,Loisirs,Moins de 16,Moins de 14,Actus ,Premiers Pas,Ecole de Hand (-10),Moins de 12,Moins de 14 Filles,
 
Bienvenue sur le site du HBC Sarrebourg!

Direction le Danemark pour Marion !

 

 

 

 

Après Perrine Pratelli, le HBC Sarrebourg perd de nouveau l'une de ses féminines mais pas pour les mêmes raisons : Marion Frm ne sera pas des nôtres cette saison ou en tout cas pas dans l'enceinte de Pierre de Coubertin. Pour des raisons personnelles, elle a décidé de tenter une aventure de neuf mois au Danemark à partir de Septembre. 

Licenciée au club depuis plus de 10 ans maintenant, Marion fait partie du cercle des "joueuses / dirigeantes" très actives au sein du club. Très impliquée au niveau de la communication et de son développemment, Marion a notamment été la première commentatrice du HBCS (en duo avec Yohann Ginestar). 

 

 

 

Retour sur son parcours, son vécu au sein du club et sur ses futurs projets ! 

 

 

 

  1. A quel âge as-tu commencé le Handball à Sarrebourg ? Raconte-nous un peu ton parcours au club ?

J’ai commencé le hand à 13ans, d’abord en sport scolaire, en UNSS. Nous étions une équipe de 7, tout juste pour monter une équipe et on était toutes débutantes. Les débuts étaient chaotiques, nous avions très peu de matchs et pour faire émerger un collectif, pour que le jeu ressemble vraiment à du handball, il a fallu toute l’implication et l’acharnement de Jean-Yves Schaff, notre entraîneur. Sans lui nous aurions sans doute abandonné tellement c’était précaire, mais lui y voyait déjà un moyen de développer le club et il a mis beaucoup d’énergie dans ce projet! C’est donc lui qui a fait la passerelle entre le collège et le club. A l’époque il n’y avait pas d’équipes jeunes féminines donc il a fallu patienter quelques années pour intégrer l’équipe sénior féminines. On a pu jouer à 16 ans grâce à un double surclassement. J’ai joué à Sarrebourg jusqu’en 2010 ensuite j’ai joué à Jacou (Hérault) puis en 2013 je suis revenue au club de Sarrebourg.

 

 

 

 

2.     Pourquoi et comment t’es-tu intéressée au Handball et au club ?

 

J’ai essayé divers sport mais au handball j’ai découvert l’esprit d’équipe, la convivialité, la cohésion, l’envie de gagner. Bref toutes les valeurs associées généralement au sport. Je n’ai jamais été une très bonne joueuse mais j’ai toujours été passionnée. Pourtant mes amies n’aimaient pas du tout le hand, j’ai vraiment dû me créer deux mondes différents, d’un côté mes amis dans la vie, de l’autre mes copines du hand. C’était un super équilibre. Aujourd’hui ces mondes fusionnent et c’est très bien. Le club de Sarrebourg a toujours été un club familial. Je m’y suis toujours sentie bien car j’étais entourée de personnes que j’affectionnais (coéquipières, dirigeants, entraineurs). Tout le monde se connait et travaille main dans la main, c’est peut-être l’avantage d’être dans une ville comme Sarrebourg. En plus chaque année le club progressait, il y avait davantage d’engouement alors j’étais de plus en plus attachée à la vie du club.

 

 

 

3.     Que penses-tu de sur l’avancée du club depuis quelques années ?

 

C’était inimaginable cette évolution, quand je repense au temps de la prénationale, quand il n’y avait pas le nouveau gymnase. Je me souviens de le toute première recrue, c’était Allen Kozlicic, pour nous c’était un pas de géant, un élan dans la dynamique du club. Aujourd’hui c’est banal d’accueillir des nouveaux joueurs. Je suis fière pour Christian, Jean-Yves, Claude et tous les autres pour ce qu’ils ont réalisé et surtout admirative de leur engagement. Je suis surtout très heureuse que le statut du HBCS n’a pas érodé les valeurs, l’esprit qui y régnait, c’est même l’inverse qui se produit, nous sommes encore plus unis.

 

 

 

 

4.     Comment définirais-tu ton implication aujourd’hui dans ce club ?

 

Cette année je n’ai pas pris de licence joueuse car j’étais partagée entre ma passion du hand et celle des voyages et j’ai choisi de voyager davantage cette année ce qui n’était pas compatible avec le calendrier des matchs. Mais j’ai toujours voulu rester active dans le handball et évidemment dans le club. Ainsi, mon implication au sein du club concerne surtout les événements, j’apporte mon aide pour l’organisation et l’animation comme au challenge, lors de tournois ou au sandball. Il m’est arrivé de coacher pour dépanner et d’accompagner Noémie avec les -14F mais c’est rare. Sinon mon aide concerne surtout la communication, nous avons travaillé sur le site internet avec Christian et Claude, nous avons créé les comptes et les pages facebook / twitter / instagram avec Noémie et j’ai fait le dossier sponsoring des deux dernières saisons. Sinon je suis aussi fervente supportrice des copain(e)s bien sûr !

 

 

 

 

5.     Qu’est-ce que le Handball Club de Sarrebourg représente pour toi ?

Le handball a toujours été un moyen de m’épanouir  et de m’intégrer, lorsque je faisais mes études à Montpellier, j’étais licenciée à Jacou, je me suis fait des super amis et je suis restée dans le milieu. Mais le hbc Sarrebourg c’est plus ça, c’est un club chargé de valeurs, c’est familial avec de belles personnes aux commandes. Les handballeurs sont mes amis dans la vie, il n’y a pas un week-end ou une semaine où on ne se retrouve pas, on passe nos vacances et notre temps libre ensemble, on s’invite dans nos familles respectives, on vit même ensemble pour certains. On est liés durablement. Le handball et particulièrement le HBCS, c’était mon quotidien à Sarrebourg.

 

 

 

 

              6. As-tu un projet « Handball » au Danemark ?

 

Oui, je vais m’inscrire dans un club à Aalborg. J’aimerais jouer et participer à la vie du club en aidant dès que je le pourrai. Je pense que ce sera un formidable moyen de m’intégrer. En plus, en m’impliquant dans le handball au Danemark qui est un pays historiquement lié à ce sport j’espère me faire des contacts et compléter mes connaissances dans le milieu. Je me verrai bien travailler dans le handball à mon retour, être chargée de développement ou chargée de projets pour une fédération ou une ligue. Pourquoi pas en Amérique latine, au Brésil particulièrement. Il y a beaucoup de choses à faire. Le handball a beaucoup d’avenir au Brésil, en Argentine et même dans d’autres pays d’Amérique latine et en Afrique. Sinon en France aussi bien sûr ! C’est un rêve mais en même temps c’est la suite logique de mon parcours universitaire, l’aboutissement d’un projet professionnel. Pour résumer cela regrouperait mes compétences dans le management et la communication et ma passion pour le handball.

 

 

7.     Quel est ton plus beau souvenir avec le club de Sarrebourg ?

 

Le match de la montée en nationale 3 car c’était le point de départ de tout ce que le HBCS représente aujourd’hui et le fruit de 30 années de travail. C’était le dernier match de la saison et c’était à domicile contre Bousse, celui qui gagnait, montait. C’était un soir inoubliable avec tellement d’émotion, d’euphorie et de soulagement. Ensuite il y a eu toutes les montées qui ont été fêtées dignement et qui avaient une saveur particulière. Sans oublier, évidemment, la coloc ;)

 

 

 

 

8.     Quel est ton pire souvenir avec le club de Sarrebourg ? 

 

La perte d’un grand ami du club, Philippe Velas. C’était un ami dans la vie également. Il laisse une empreinte considérable et a largement contribué à hisser le club au rang d’aujourd’hui. Nous lui rendons hommage en organisant le challenge Philippe Velas chaque année. J’ai toujours une pensée pour lui en venant au hand.

 

 

9.     Quelle est ta joueuse préférée ? Ton joueur préféré ?

 

Il y en a plein !  Mais disons Mathieu Grebille et Jorge Maqueda chez les hommes et chez les femmes Eduarda Amorim et Armelle Attingré.

 

 

                  10.     Quel est ton parcours scolaire et pour quelles raisons décides-tu de partir au Danemark à la fin du mois ?

 

J'ai un master en marketing du sport et en management des organisations sportives. J'ai fini mes études en 2012 et j'ai travaillé ensuite. Mais j'ai voulu compléter ça par une expérience à l'étranger, principalement pour perfectionner mon anglais, c'est important de nos jours pour trouver plus aisément du travail. C'est pour cette raison que je vais au Danemark dans le cadre d'erasmus +. Je suivrai des cours de langue et parallèlement je travaillerai dans un centre de jeunesse pour organiser des projets culturels, artistiques et sportifs avec des jeunes. Outre l'aspect professionnel, j'espère m'épanouir davantage sur le plan personnel. Je suis très heureuse de changer de vie et de vivre une telle expérience humaine. Je vais vivre avec 4 personnes de 4 pays différents, rencontrer des gens et découvrir une nouvelle société... Je me réjouis.

 

 

 

11. Malgré la distance, auras-tu un œil sur la saison de nos garçons ?

 

Evidemment ! J’espère voir les replay et je serai à l’affut de toutes les actualités. Mais pas que des garçons, des filles et des jeunes aussi !

 

 

Une rubrique "Le Handball au Danemark" sera mise en place, Marion nous postera son aventure régulièrement sur le site et le facebook du club. Grâce à elle, le HBC Sarrebourg aura une petite vision du Handball Danois. 

Le HBC se verra privé d'une de ses fidèles actrices pendant neuf mois mais tous le club te souhaite bonne route Marion, bonne aventure et nous attendrons de tes nouvelles avec impatience ... ainsi que ton retour à Pierre de Coubertin !

 

 

 

portrait de marion,Invitation(s),Le club,Les équipes,Calendriers,Résultats,Presse-Photos-Videos,Organigramme,Historique,La billeterie,Les entraîneurs,Le mot du président,Licence,Dirigeants,Arbitres,Gymnases,Matchs,Entraînements,Photos 2013/2014,Vidéothèque,Articles de presse,Partenaires,2012-2013,Boutique,Téléchargements,Devenir acteur,Organisation,Convocation,- 18 Masc.Region 1°phase, - 18ans fém. Phase 1,-15 Masc. 1°phase,-13 Masc. region 1°phase,-13 Fem.1°phase,-11 Masc. 1 phase 1,Seni. 3 Excellence Region,Sen 2- Prénational,Nationale 1 - Phase 1 Poule 3,Nationale 1,Prénationale,Seniors 3 Excellence Regionale,Seniors Feminines-Exc.Region,-18 Masc.Elite Region,-18 Feminines-Elite Region,- 13 Masc. Elite Region,-15 Masc.Elite Region,- 15 Féminines-interdep.,-11 ,- 09 ans Mixte,Premiers Pas - Babyhand,Tournoi du 19/10,2013-2014,Villefranche,Moins de 18,Bénévoles,Archives,Vie du Club,Loisirs,Moins de 16,Moins de 14,Actus ,Premiers Pas,Ecole de Hand (-10),Moins de 12,Moins de 14 Filles,